Publication récente



Retour à la liste



Pierre-Marie Héron

Jean Cocteau à la radio. Essai d’inventaire des émissions diffusées en France (1930-1963)



Jean_Cocteau_à_la_radio._Essai_d’inventaire_des_émissions_diffusées_en_France_(1930-1963).jpgJean Cocteau fait partie de ces écrivains que la radio a durablement intéressés lorsque, dans son « âge héroïque » (les années vingt et trente du siècle précédent), elle se tourne vers les milieux littéraires pour fournir de la matière et des œuvres à des émissions toujours plus nombreuses. Citons Cendrars, Desnos, Mac Orlan, Alejo Carpentier, Jacques Prévert, Colette, Claudel, Jules Supervielle et combien d’autres, que le média va multiplier dans les vingt années qui suivent la deuxième guerre mondiale, âge d’or d’une « radio d’écrivains » qui coïncide avec l’action du poète Paul Gilson à la direction des programmes artistiques de la radio d'État (1946-1963).
   Cocteau figure parmi les pionniers des années trente. Sa curiosité pour le média, sans doute préparée depuis longtemps par son intérêt artistique pour les autres machines parlantes (phonographe, téléphone), s'éveille vraiment en 1934. Elle le conduit à partir de 1937 et jusqu’à sa mort à collaborer à plusieurs postes privés et publics comme auteur, producteur, présentateur, interprète ou simple participant de nombreuses émissions.
    L’inventaire de 514 notices que nous publions ici permet de prendre la mesure de la présence radiophonique de Cocteau dans son siècle, assez considérable en comparaison de quantité d'autres écrivains d'envergure eux aussi intéressés par les ondes, et cependant secondaire au regard de ce qui fait l'essentiel de son œuvre C'est qu'elle relève à la fois d'une activité médiatique, d'accompagnement, de commentaire, de défense et illustration de l'auteur et de son œuvre, via interviews et entretiens, (re)transmissions et lectures... et d'une activité de création, mais de création délibérément assumée comme mineure, à travers causeries, sketches, reportages, impromptus, hommages et, parfois, diction de poèmes. La frontière entre les deux est certes artificielle dans certains cas ; dans ces limites, on voit se déployer un rapport au média qui mérite d'être mis en lumière.

Publication disponible en ligne sur le site scientifique Jean Cocteau, à l'adresse suivante : http://www.jeancocteau.net/wiki/doku.php?id=inventaire1

Pierre-Marie Héron :
Ancien élève de l'ENS Ulm, Maître de conférences en Littérature française à l'Université de Montpellier III, Pierre-Marie Héron a coordonné et publié cinq ouvrages sur les écrivains et la radio en France aux presses de cette université ou aux Presses universitaires de Rennes, ainsi que, en 2010, le numéro 8 des Cahiers Jean Cocteau (Jean Cocteau et la radio, Paris, Non Lieu). Il vient de publier aux P.U. de Rennes un ouvrage sur cet auteur : Cocteau. Entre écriture et conversation.

pierre-marie.heron@univ-montp3.fr



Retour à la liste