Groupe RADIO

(Rencontres – Ateliers Doctoraux Interdisciplinaires sur la radio)

 • Objectifs

Les chercheurs dont les études portent sur la radio et ses enjeux sont isolés et dispersés. L'objectif de ce groupe est de faire de la diversité des études radiophoniques un atout en amenant ces chercheurs à se rencontrer et à confronter leurs idées et leurs travaux.

En effet, les thèmes de recherche en radio, quels que soient la discipline, le sujet et la période abordée, sont soumis à des contraintes et à des questionnements proches, même si les approches et les méthodes de travail sont différentes. De par la diversité de nos disciplines et notre appartenance à des Universités différentes, nous sommes rarement amenés à nous rencontrer, sauf dans des colloques spécialisés. Or le média radio, sans omettre son appartenance à l'ensemble médiatique, nécessite une approche spécifique.

Les activités du groupe RADIO comprennent deux volets :

a) lutter contre l'isolement des doctorants avec des séances doctorales ouvertes aux étudiants de 3 ème cycle de toutes disciplines, afin de leur permettre de s'entraider, d'échanger leurs réflexions, de confronter leurs recherches, leurs méthodes de travail et d'analyse, leurs questionnements, de discuter des problèmes qu'ils rencontrent dans leurs études

b) participer au développement et à la valorisation des recherches sur le média radiophonique sous toutes ses formes, et sur ses enjeux (démocratiques, politiques, économiques, sociaux, culturels, etc.), ses bienfaits et dérives, grâce à des séances de discussion thématiques permettant de susciter des débats et des échanges constructifs. Faire connaître l'actualité des études radiophoniques à ceux qui s'y intéressent, créer un réseau, faire avancer et évoluer la recherche sur la radio, grâce à la complémentarité de nos approches, et aux fruits de l'expérience menée par nos prédécesseurs dont nous bénéficions aujourd'hui

• Vocation

Le groupe n'a pas vocation à concurrencer les organismes existants dans le domaine des médias ou de la radio, comme la SFSIC , la SPHM , ou le CHR, mais souhaite envisager avec eux un partenariat, une coopération tout en préservant l'autonomie de chacun.

Le groupe n'a pas vocation à uniformiser les approches en matière d'études radio, ni à tenter de créer une discipline unique, mais plutôt à exploiter la richesse qu'offre la complémentarité et la diversité des approches.

Le groupe a vocation à participer à une prise de conscience sur les enjeux de la radio considérés parfois comme secondaires par rapport à ceux de la télévision : une grande majorité de travaux sur les médias audiovisuel portent sur la télévision. Or l'histoire et la vie de la radio et de la télévision, si elles semblent parallèles, reposent sur des concepts et des contextes très différents. L'étude de la radio nécessite donc une approche, une méthode d'analyse particulière.

Le groupe a vocation à encourager l'étude du contenu radiophonique sonore, dans toute sa complexité, selon une approche multidisciplinaire afin de prendre en compte les multiples aspects du discours radiophonique, englobant le discours lui-même, ses modes de production et de réception et en tenant compte de toutes les spécificités de ce média : contraintes professionnelles, contexte historique, social, économique, technologique, relations avec les publics, mode d'expression, modes d'écoute, etc ...

Nous disposons aujourd'hui de plusieurs atouts dont ne bénéficiaient pas les premiers chercheurs en radio : les deux principaux sont le dépôt légal des archives audiovisuelles et la possibilité de confronter de façon constructive nos approches quelle que soit notre discipline. Grâce à cela, le groupe doit permettre une avancée méthodologique de la recherche sur la radio et une mise en commun des connaissances, expériences, et questionnements actuels.

• Principes

Echange, dialogue : les sujets de discussion proposés sont pensés pour offrir à chacun la possibilité de participer à une réflexion commune et diverse sur un thème choisi en fonction de son caractère polyvalent et pluridisciplinaire.

L'interdisciplinarité est un principe pour le groupe R.A.D.I.O , une nécessité qui s'applique à l'étude de ce média.

Confronter son travail, sa réflexion, à celle de chercheurs issus d'autres disciplines n'est pas seulement utile mais indispensable, pour ne pas sectoriser les recherches sur la radio et faire de la pluridisciplinarité une complémentarité au service de la recherche et utile à chaque chercheur.

Complémentarité : l'interdisciplinarité est un atout pour la réflexion de chacun quant à sa problématique, son travail personnel. Même si chaque discipline est définie par une approche, une méthodologie, des références bien particulières, leur confrontation face à un thème commun peut offrir une complémentarité, un éclairage nouveau, permettant une amélioration du travail de chacun.

Liberté : la présence à chaque réunion n'est pas obligatoire. La présence à une réunion ne constitue pas un engagement à se présenter aux prochaines séances.

Chaque participant peut proposer une intervention préparée en fonction d'un thème prévu, en prévenant à l'avance. Les participants ne sont nullement obligés d'effectuer un travail préparatoire en vue de ces séances, sauf pour les ‘intervenants' qui sont volontaires.

Le nombre d'interventions en séances thématiques sera limité à 2 pour permettre une discussion approfondie entre tous les participants de la rencontre, principe même de la constitution de ce groupe.

Les intervenants extérieurs éventuels (chercheurs, professionnels, etc.) viennent enrichir une réflexion commune théorique de leur expérience concrète. La discussion qui suit est un échange entre tous les participants à la séance.

Les coordinateurs de ce groupe sont :

- Beatrice Donzelle : beadonzelle@yahoo.fr
- Solange Razafimbelo-Bruyeron : s.razafimbelo-h@voila.fr
- Elvina Fesneau : elvina.fesneau@laposte.net
- Laurent Gago : laurentgago@yahoo.fr

Accéder au site du partenaire Groupe RADIO : jeuneschercheursRADIO@yahoogroupes.fr