Que ce soit pour les couples qui ont décidé de se marier ou pour ceux qui ont encore des doutes, nous vous parlons aujourd’hui des avantages juridiques dont bénéficient les couples lorsqu’ils se marient.

Une fois que vous avez rempli toutes les conditions préalables pour vous rendre à l’autel, sachez que le mariage s’accompagne d’un certain nombre d’avantages juridiques qui vous faciliteront la vie à l’avenir. Mais le mariage varie d’un pays à l’autre, notamment en ce qui concerne les devoirs et obligations des couples mariés.

Il existe également une différence entre le mariage civil et le mariage religieux. Et le mariage entre personnes de même sexe entre également en ligne de compte, qui n’est toujours pas autorisé dans de nombreux pays. Il existe actuellement 31 pays dans lesquels le mariage entre personnes de même sexe est légal. Avantages du mariage homosexuel : protection des droits légaux comme les autres mariages, réduction de la stigmatisation, droit de fonder une famille, lois égales à celles des couples hétérosexuels.

Avantages fiscaux

L’imposition conjointe des revenus. Les couples mariés peuvent choisir de remplir leur déclaration d’impôt individuellement ou conjointement, cette dernière option étant la meilleure si le couple a des enfants ou si l’un d’entre eux n’a aucun revenu. Le mariage permet d’hériter au décès de l’un des conjoints. S’il est marié, le conjoint survivant a droit à un tiers de l’héritage s’il a des enfants ou à la moitié de l’héritage s’il partage l’héritage avec les parents du défunt. S’il n’y a ni parents ni enfants, le conjoint a droit à la totalité de l’héritage.

La pension de veuve ou de veuf. Cette pension peut être demandée par le conjoint marié sans qu’il ait à justifier d’autres conditions. Quant aux droits des enfants, même si le couple n’est pas marié, les enfants ont les mêmes droits.

La communauté de biens

Il suffit qu’un seul des partenaires exerce une activité professionnelle pour que les deux partenaires puissent bénéficier des revenus. En ce qui concerne l’achat de biens, le mariage est fondé sur la communauté de biens. En d’autres termes, les choses achetées dans le cadre du mariage, même si c’est l’un de vous qui les paie, seront pour vous deux. Toutefois, ce régime peut être modifié en séparation de biens, où chaque époux est propriétaire de ce qu’il acquiert. 

Le mariage accorde un certain nombre d’avantages qu’il est plus difficile d’obtenir dans le cadre d’une union de fait. Pour prouver notre situation personnelle de cohabitation, nous devons disposer d’un certificat de mariage. L’État souhaite savoir que ce lien existe afin d’accéder à certains services qui ne sont disponibles que s’il y a un mariage. Dans certaines occasions, les partenaires non mariés se voient également accorder des avantages, mais cela est plus difficile à prouver et nécessite beaucoup plus d’accréditation.

Il est également possible de se pacser : http://scp-ongt-bordeaux.notaires.fr/la-convention-de-pacs-un-document-important/

La nationalité

Si vous êtes étranger, lorsque vous dites « oui, je le veux », vous obtenez automatiquement la nationalité française. Et, à l’avenir, vous pourrez obtenir la double nationalité. 

Accès au logement 

Il est plus facile pour les couples mariés d’acheter et de vendre un bien immobilier, et surtout de le vendre, avant que l’État ne considère ce logement comme leur résidence principale. 

Bien sûr, le plus grand et le plus important des avantages du mariage est de pouvoir passer le reste de sa vie avec la personne que l’on aime, mais si vous bénéficiez également d’un ou deux avantages fiscaux, que peut-on demander de plus au mariage ?

D’autres articles de droit juste ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.