Les voitures sans permis étaient auparavant de petites voitures compactes pouvant transporter qu’une seule personne. Aujourd’hui, elles ont évolué avec un maximum de confort grâce à des équipements encore plus pratiques et innovants. La VSP se voit à présent renforcer l’expérience des conducteurs pour leur donner goût à sa conduite. Voici donc tout ce qu’il faut savoir de la voiture sans permis si vous comptiez investir dans ce projet.

Les spécificités de la voiture sans permis

Si de nombreuses personnes se sont tournées vers l’achat de la voiture sans permis, c’est sans doute en raison des spécificités qu’elle possède. Parmi les caractéristiques de la VSP vous avez :

  • Un poids léger de moins de 350 kg
  • Une vitesse maximale de 45 km/h
  • Une puissance du moteur n’excédant pas les 5,6 CV
  • Un moteur de 50 cm3 de cylindrée maximale
  • Une vitesse de déplacement n’excédant pas 30 km/h
  • Deux places maximum

Pour pouvoir circuler avec une VSP, vous devez être titulaire du BSR ou avoir un permis AM. Vous devez également avoir au moins 14 ans. Egalement, vous devez suivre une formation à la fois théorique et pratique, de 7 heures en auto-école.

Au niveau de son entretien, il est indispensable de procéder régulièrement à la vérification des pièces de la voiture et de les remplacer en cas d’usure. Vous pouvez vous rendre sur le site https://www.fzmotor.be pour l’achat de vos pièces. 

Le coût de la voiture sans permis

Selon les modèles de VSP sur le marché, vous avez des prix variant de 8999 euros à 17999 euros. Les modèles moins chers sont ceux de l’entrée de gamme. Plus vous vous rapprochez des modèles de milieu de gamme, plus le coût s’élève. Vous pouvez par exemple acquérir une voiture sans permis avec options à pas moins de 15 698 euros. Enfin, les modèles électriques sont les plus chers sur le marché des VSP.

Découvrez notre catégorie Loisirs.

Les formalités de votre VSP

Il est aussi important de s’assurer des bonnes formalités de votre voiture sans permis. Cela concerne respectivement ses différents papiers et son identité, à savoir son immatriculation, sa carte grise ainsi que son assurance.

Au niveau de l’assurance de votre voiture sans permis, vous devez prévoir un coût d’assurance annuel moyen de 600 euros. Le prix de votre assurance dépend étroitement de votre profil conducteur. Si vous êtes ainsi un jeune ayant très peu d’expérience dans la conduite de véhicule ou ayant suivi une formation trop superficielle, vous serez amené à payer plus cher sur votre assurance auto. Mais aussi, plus vous aurez enfreint certaines règles de conduite, plus votre prime d’assurance s’élèvera.

Les conditions de circulation 

Pour pouvoir conduire convenablement votre VSP sur la route, vous devez savoir que le véhicule peut être conduit lors de vos trajets en ville. Vous avez aussi la possibilité de stationner dans les parkings publics et privés. Cependant, il sera formellement interdit de circuler en VSP au niveau des autoroutes, des voies rapides ou encore dans le périphérique et dans les tunnels. Sachez donc vous informer sur les conditions de circulation de votre voiture sans permis avant de vous lancer dans sa conduite. 

Cet article pourrait vous intéresser : Travailler chez soi : avantages et inconvénients

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.